www.ocomptoir.fr - 04 78 93 10 73
 
 
Nous sommes samedi 24 juin, il est 
20 heures 55
Samedi 24 juin 2017 (J 175 - S 25)
12:00
 
, bonne fête aux Baptiste.
Bonsoir et bienvenue,
Chaque matin, nous vous préparons des entrées, grandes salades, mijotés et desserts différents.
Mon panier

mon panier est vide
 
 
 
Mon compte
Connection rapide :
votre adresse mail
votre mot de passe

 
Autres options

me connecter
© O'comptoir 2017
Vous avez dit nutrition ?
Nutrition
c'est bientôt l'heure de déjeuner (j'ai faim)
plateaux repas livrés en entreprise (travail)
informations sur nos plats (nutri-info-rigole)
à propos ... (où c'est ? comment c'est ?)
à vous de voir ... (c'est vous qui voyez)
Nutrition
Pour mieux comprendre la "terminologie nutritionnelle" et vous aider à mieux manger.
Vous trouverez sur ce site les Repères Nutritionnels Journaliers et les allergènes de chaque plat ainsi que notre carte équilibre dont les recettes ont été sélectionnées pour leurs qualités nutritionnelles : calories maîtrisées, faible teneur en lipides, apport significatif de fibres, de fruits et légumes et/ou de produits laitiers.
» la carte équilibre O'

En synthèse

Vous allez tout savoir (ou presque) sur: Pour bien s'alimenter, il faut varier les aliments. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande de consommer :
  • fruits et légumes : au moins 5 par jour,
  • pain, céréales, pommes de terre et légumes secs : à chaque repas et selon l'appétit,
  • lait et produits laitiers : 3 fois par jour,
  • viandes et volailles, produits de la pêche et œufs : 1 à 2 fois par jour,
  • eau : à volonté,
  • matières grasses ajoutées (privilégier les matières grasses végétales), produits sucrés, sel (préférer le sel iodé) : en quantité limitée.
Et ... pratiquer une activité physique : au moins l'équivalent d'une demi-heure de marche rapide par jour.

Toutes les informations de cette page sont données avec le maximum d'objectivité et uniquement à titre informatif sur la base des dernières publications officielles disponibles. Elles sont destinées à vous informer et non à vous orienter et ne constituent aucunement une prise de position de notre part ou une prescription de régime. N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Les engagements nutritionnels de O'comptoir

Pour répondre à vos attentes nutritionnelles, voici nos engagements :
Lipides :
nous limitons les matières grasses ajoutées (ex : vinaigrette ou mayonnaise allégées) et utilisons prioritairement de l'huile d'olive et du sel iodé,
Variété :
nous changeons les plats chaque jour et vous proposons plusieurs entrées, salades, mijotés et desserts du jour,
PNNS :
toutes les familles d'aliments recommandées par le Programme National Nutrition Santé sont disponibles,
OGM :
tous nos ingrédients sont exempts d'OGM,
Allergènes :
les allergènes sont listés sur ce site dans les panneaux "informations détaillées" sous chaque plat,
Transparence :
la description et les RNJ sont disponibles sur ce site dans les panneaux "informations détaillées" sous chaque plat,
Équilibre :
nos recettes "équilibre" répondent aux critères nutritionnels :
  • calories maîtrisées,
  • faible teneur en lipides,
  • apport significatif de fibres,
  • apport significatif de fruits et légumes et/ou de produits laitiers,
et vous permettent, si vous le souhaitez, d'élaborer un déjeuner apportant moins de 700 Kcal et 30 g de lipides, soit environ 35 à 40% des besoins quotidiens moyens.
Si vous avez des questions complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter au 04 78 93 10 73 ou par mail : contact.
js

Les RNJ : Repères Nutritionnels Journaliers

Ils indiquent la quantité de chaque nutriment contenue dans une portion et le pourcentage équivalent à la quantité quotidienne conseillée. Cela permet de mieux comprendre la place de chaque produit dans son alimentation globale et, ainsi la rendre plus équilibrée.
Exemple :
Cette icône fournit des informations sur la valeur énergétique (teneur en calories) d'une portion du produit que vous avez l'intention de manger.
Dans cet exemple, chaque portion correspond à 226 Kcalories d'énergie.

Chaque portion contient ...


Calories

226 Kcal
11%

Sucres

17,4 g
19%

Lipides

2,8 g
 4%
Acides
gras
saturés
1,4 g
 7%

Sel

0,3 g
 5%

... des repères nutritionnels journaliers.

C'est le pourcentage de l'apport calorique journalier contenu dans chaque portion.
Dans cet exemple, chaque portion couvre 11% des apports énergétiques journaliers conseillés (2 000 Kcal) : 226 / 2 000 = 11%.
(source : EUFIC, en savoir plus ...) Les apports journaliers sont chiffrés sur la base de données scientifiques et représentent la quantité de nutriments (protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux et oligoéléments) nécessaire pour couvrir nos besoins quotidiens et éviter les carences alimentaires.
Pour les adultes, les principales valeurs conseillées sont :
  • calories : 2 000 Kcalories,
  • lipides totaux : 70 g maximum,
  • dont acides gras saturés : 20 g maximum,
  • glucides : 270 g,
  • dont sucres totaux : 90 g maximum,
  • protéines : 50 g,
  • fibres : 25 g minimum,
  • sodium : 2,4 g maximum (ou 6 g de sel).
L'énergie peut également être donnée en Kjoules, 1 calorie = 4,18 joules.
» valeurs nutritionnelles des plats du lundi 26 juin
js

L'énergie et les nutriments

Les nutriments (protéines, glucides et lipides) sont l'énergie dont notre corps a besoin pour bien fonctionner.
Chaque gramme de nutriment a une valeur énergétique : 4 Kcal/g pour les protéines ou les glucides, et 9 Kcal/g pour les lipides. Ainsi, en multipliant les RNJ de ces 3 nutriments par leur valeur énergétique, on obtient environ les 2 000 Kcal/jour recommandées.
Les recommandations nutritionnelles officielles suggèrent de répartir les 2 000 Kcal/jour à raison d'environ 55% sous forme de glucides, 15% de protéines et 30% de lipides :
  • 270 g de glucides x 4 Kcal/g = 1 080 Kcal = 54% de 2 000 Kcal,
  • 50 g de protéines x 4 Kcal/g = 200 Kcal = 10% de 2 000 Kcal,
  • 70 g de lipides x 9 Kcal/g = 630 Kcal = 31% de 2 000 Kcal,
les 5% restants étant apportés par d'autres nutriments (ex : fibres).
Cette répartition est à considérer sur toute la journée et non à chaque repas.
js

Les protéines

Elles jouent un rôle structural et participent au renouvellement des tissus musculaires, des cheveux et ongles, des os, de la peau, ... Elles assurent également de nombreuses fonctions physiologiques, par exemple sous la forme d'enzymes digestives, d'hémoglobine, d'hormones, ...
Enfin, elles sont la seule source d'azote de notre l'organisme.
Les protéines d'origine animale sont très proches de celles de l'être humain et ont de très bonnes qualités biologiques car riches en acides aminés essentiels.
Principales sources :
  • origine animale : viande, produits laitiers, œufs, poisson,
  • origine végétale : céréales, légumes secs.
js

Les glucides et les fibres

Ils sont avant tout un carburant énergétique majeur et sont nécessaires au bon fonctionnement des cellules, en particulier au niveau des muscles, du cerveau, du cœur et des globules rouges.
La famille des glucides recouvre notamment le saccharose ou le fructose (sucres simples) et l'amidon (sucre complexe).
Les sucres complexes sont dits "lents" car ils demandent davantage de temps pour être assimilés par le corps, ils vont être digérés pour fournir de l'énergie sous forme de glucose. A l'inverse, les sucres simples dits "rapides" apportent de l'énergie très rapidement disponible.
Les fibres sont également des glucides. Elles ne sont que partiellement digérées par la flore de notre tube digestif. Elles apportent donc moins d'énergie mais agissent sur le système digestif et peuvent contribuer à réduire le taux de cholestérol et la glycémie.
Principales sources :
  • glucides simples (rapides) : sucre et produits sucrés,
  • glucides complexes (lents) : céréales, pâtes alimentaires, fruits et légumes secs, semoule, pommes de terre, riz,
  • fibres : céréales, fruits, légumes.
js

Les lipides

Ils représentent toutes les graisses contenues dans un aliment. Ils assurent une fonction structurale (les membranes qui enveloppent chacune de nos cellules sont très riches en lipides) et une fonction énergétique (le tissu adipeux est constitué de lipides et stocke l'énergie).
Principales sources :
  • origine animale : beurre, crème fraîche, viande, charcuterie, fromage,
  • origine végétale : huile, margarine, olives, noix, avocats, cacahuètes.
js

Le sel

Le sel de cuisine (chlorure de sodium) est composé de 40% de sodium et de 60% de chlore. Il est historiquement utilisé comme exhausteur de saveur et d'arôme, pour la conservation des produits et également pour ses qualités technologiques (liant, émulsifiant, aide à la fermentation) dans la production de viande, charcuterie, poisson, légume, pain et pâtisserie, fromage ...
On estime que 75% du sel absorbé provient du pain, du fromage et des plats industriels.
Le sel est essentiel à notre organisme car il dirige, avec le potassium, l'équilibre hydrique de l'organisme, c'est à dire la répartition de l'eau dans notre corps. Le sodium agit sur la transmission de l'influx nerveux.
Une trop grande consommation de sel favoriserait l'hypertension artérielle et par conséquent les maladies cardiovasculaires. Toutefois, cette affirmation a fait et fait encore l'objet de nombreux débats pour cause d'études contradictoires.
Actuellement, il est recommandé de limiter sa consommation quotidienne de sel à 6 g (2,4 g de sodium).
js

Le rapport protéines sur lipides

Le rapport protéines/lipides aide à mesurer l'intérêt nutritionnel d'un produit : plus ce rapport est élevé, plus le produit est maigre. A contrario, plus ce rapport est bas, plus le produit est gras.
Il est recommandé de limiter la prise d'aliments dont le rapport protéines/lipides est inférieur à 1.
js

Les vitamines

Elles n'apportent pas d'énergie mais sont vitales pour la croissance, le développement osseux, la vue, la coagulation du sang, les muscles, le système nerveux, le système immunitaire, la fabrication d'ADN, ...
Notre organisme fabrique seulement les vitamines K et D, aussi leur apport via l'alimentation est essentiel.
On distingue deux groupes de vitamines :
Les vitamines liposolubles que l'organisme peut stocker : A, D, E et K. Elles sont principalement apportées par les aliments d'origine animale et par les huiles végétales.
Les vitamines hydrosolubles que l'organisme ne peut pas stocker (sauf la vitamine B12) : C et B1 à B12. Elles sont présentes dans presque tous les aliments : viande, poisson, œufs, produits laitiers, céréales, fruits et légumes.
Puisque nous ne stockons pas les vitamines liposolubles, notre alimentation doit les apporter régulièrement.
js

Les minéraux

Vingt et un minéraux contenus dans notre alimentation ont un caractère essentiel. On distingue 2 catégories :
  • minéraux majeurs : calcium, chlore, magnésium, phosphore, potassium et sodium,
  • oligoéléments : arsenic, bore, chrome, cobalt, cuivre, fer, fluor, iode, manganèse, molybdène, nickel, sélénium, silicium, vanadium et zinc.
Ils interviennent dans de nombreuses fonctions : minéralisation, équilibre en eau, systèmes enzymatiques et hormonaux, systèmes musculaire, nerveux et immunitaire.
Comme nous perdons régulièrement nos minéraux, notre alimentation doit compenser ces pertes.
Principales sources :
  • calcium : produits laitiers,
  • magnésium : fruits et légumes, céréales,
  • phosphore : produits laitiers, céréales,
  • sodium : sel,
  • fer : céréales, viande, fruits et légumes,
  • sélénium : viande, poisson,
  • zinc : fromage.
js

La composition des aliments

Pour évaluer la quantité de nutriments contenus dans un produit, nous vous recommandons de vous référer à la table nutritionnelle Ciqual disponible sur le site de l'ANSES.
Le site collaboratif tabledescalories.com propose également les valeurs des principaux nutriments (calories, protides, glucides, lipides) pour plus de 10 000 produits.
NB : il s'agit d'un site alimenté essentiellement par des consommateurs.
js

L'agriculture biologique

L'agriculture biologique est un système de production agricole basé sur le respect du vivant et des cycles naturels. Elle interdit tout recours aux technologies les plus productives : OGM, pesticides, engrais de synthèse, élevage hors sol...
Elle est étroitement réglementée et les agriculteurs sont contrôlés périodiquement pour conserver leur certification. Ils peuvent alors apposer le label "AB" sur leurs emballages.
js

L'agriculture raisonnée

L'agriculture raisonnée est basée sur une meilleure prise en compte de l'environnement par les exploitants. Elle cherche avant tout à réduire la quantité de substances chimiques mises en œuvre, et à minimiser leur impact sur l'environnement.
Une certification est attribuée aux exploitants agricoles sur la base des critères : respect de l'environnement, maîtrise des risques sanitaires, santé, sécurité au travail et bien-être des animaux.
L'agriculture raisonnée diffère significativement de l'agriculture biologique, notamment sur les moyens mis en œuvre : les OGM, les pesticides et les engrais de synthèse sont autorisés en agriculture raisonnée, par exemple.
js

L'agriculture de proximité

La base de l'agriculture de proximité est de vendre des produits locaux à des consommateurs situés à proximité. Le consommateur peut ainsi se sentir plus lié à son territoire. D'un point de vue environnemental, les transports et les emballages sont réduits et la bio-diversité locale garde sa richesse : le prix de vente des produits peut être réduit.
js

Les allergènes

Un allergène est une substance qui déclenche l'allergie, ensemble de réactions du système immunitaire de l'organisme à la suite d'un contact, d'une ingestion, voire d'une inhalation dans le cas d'un allergène alimentaire. Un consommateur souffrant d'une allergie alimentaire reconnue doit éviter de consommer des aliments contenant la substance susceptible de lui occasionner des troubles.
La fréquence des allergies alimentaires et leurs conséquences sur la santé ont amené les pouvoirs publics à instaurer des mesures d'information du consommateur. Ainsi, tout produit contenant des allergènes fait l'objet d'un étiquetage obligatoire.
La liste officielle des allergènes est actuellement la suivante (incluant les produits "à base de") : céréales contenant du gluten*, crustacés*, œufs, poissons, arachides, soja*, lait et lactose*, fruits à coques*, céleri, moutarde, graines de sésame, anhydride sulfureux et sulfites*, lupin, mollusques.
* : il existe des exceptions et/ou des niveaux tolérés, cf. DGCCRF
js

Les OGM

Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un organisme (animal, végétal, bactérie) dont on a modifié une partie des gènes grâce au "génie génétique" pour lui conférer une caractéristique nouvelle.
La transformation génétique peut être effectuée sur les céréales, les légumes ou les arbres. Les OGM actuels sont surtout des espèces de grande culture comme le maïs, la betterave et le colza. Actuellement ce sont principalement des gènes favorisant la productivité et le rendement qui sont introduits.
Les risques potentiels des OGM concernent essentiellement la santé humaine par toxicité ou allergénicité et la déstabilisation des écosystèmes.
Des études permettant de quantifier les risques liés aux OGM sont développées. En attendant leurs résultats, par prudence, nombreux sont ceux qui préfèrent éviter les OGM.